ACCUEILPAR CATÉGORIESCLASSIQUE | JACQUES BERNARD BRUNIUS UN CINÉASTE SURRÉALISTE
Actualités
ÔÕ
Voir toutes les nouveautés
Autres



 

- 2 de 2 -
Mon Frère Jacques par Pierre Prévert
Mon Frère Jacques par Pierre Prévert
25.00 €
- 1 de 2 -
Jacques Bernard Brunius Un cinéaste surréaliste
Jacques Bernard Brunius Un cinéaste surréaliste
15.00 €
 Jacques Bernard Brunius Un cinéaste surréaliste

Jacques Bernard Brunius Un cinéaste surréaliste
Prix: 15.00 €
Disponible
 
Envoyer à un ami

Avec un livre illustré de 36 pages
Doriane Films et les Films de l’Equinoxe

Gentleman surréaliste, cinéaste et poète, Brunius est connu pour son célèbre film « Violons d’Ingres », hommage aux inventeurs du dimanche. Ce DVD nous fait découvrir l’œuvre cinématographique de Brunius, ses documentaires du début des années 30. Célébration de l’invention humaine, plaidoyer pour la liberté de dire et de faire, ces films artistiques, drôles et émouvants se tiennent à mi-chemin entre la science et la poésie, entre la technique et l’insolite. À l’image du cinéma novateur du début des années 30.

Les films de Brunius

Autour d’une évasion
Film dédié à la mémoire d’Albert Londres docu-fiction, noir et blanc (1931, 65mn)

Dieudonné, ancien bagnard, témoigne du quotidien des prisonniers en Guyane. Après la condamnation au bagne, l’exclusion de la société et l’infernale traversée sur le « La Martinière », les bagnards débarquent à Saint-Laurent-du-Maroni. Dieudonné raconte l’évasion d’un prisonnier médecin : la descente des rapides, la recherche de l’or, son installation en Guyane brésilienne et le « rachat de ses fautes » par la pratique de la médecine auprès de la population.

Violons d’Ingres
Court métrage documentaire, noir et blanc (1937, 30mn)

Hommage aux adultes restés fidèles aux « rêveries de l’enfance », à travers quelques-uns des plus étonnants représentants de ce que Dubuffet appellera l’art brut. Entre autres mérites, c’est Brunius qui a fait découvrir le « Palais idéal » du Facteur Cheval à André Breton et à d’autres surréalistes.

Records 37
Court métrage documentaire, noir et blanc (1937, 28mn)

Documentaire artistique sur l’idée du record humain. Depuis l’origine l’Homme imagine et innove, créant des techniques qui elle-mêmes permettent d’autres découvertes et d’autres inventions. Poèmes chantés de Paul Valéry.

Sources noires
Documentaire artistique sur l’industrie pétrolière, noir et blanc, sonore (1937, 38mn)

 


 

BONUS

  • « Le Palais Idéal » d’Ado Kyrou. Court-métrage de 1958. Texte de Ferdinand Cheval.
  • Rencontre autour de Brunius au Lux, scène nationale de Valence avec Eric Le Roy, CNC Archives françaises du film, Christophe Bonin, Directeur du Palais idéal du Facteur Cheval et Jean‑Pierre Pagliano, historien, critique et auteur
  • Bande annonce du film « Autour d’une Evasion »
  • Chronologie de J.B. Brunius
  • Diaporama de photos des films, de Brunius et de dessins de Brunius

 À VOIR ÉGALEMENT
Accueil  | Qui sommes-nous ?  | Nous contacter  | Liens  | Conditions générales de vente   | Plan du site  |
• Votre panier  • Suivi commande  • Imprimer catalogue •
Flux RSS

Paiement sécurisé Carte bancaire Paypal Chèque bancaire 
Commentaires   Powered by BoutikOne®