ACCUEILCOLLECTIONSTYPIQUEMENT BRITISH | CATHY COME HOME - KEN LOACH
Actualités
Ô
Voir toutes les nouveautés
Autres



 

Précédent
- 5 de 25 -
La Solitude du coureur de fond - Tony Richardson
La Solitude du coureur de fond - Tony Richardson
25.00 €
13.00 €
- 4 de 25 -
Joseph Andrews - Tony Richardson
Joseph Andrews - Tony Richardson
20.00 €
13.00 €
- 3 de 25 -
Sunday Bloody Sunday - John Schlesinger
Sunday Bloody Sunday - John Schlesinger
25.00 €
13.00 €
- 2 de 25 -
Samedi soir et dimanche matin - Karel Reisz
Samedi soir et dimanche matin - Karel Reisz
25.00 €
13.00 €
- 1 de 25 -
I was a soldier - Michael Grigsby
I was a soldier - Michael Grigsby
20.00 €
13.00 €
 Cathy Come Home - Ken Loach

Cathy Come Home - Ken Loach
Prix: 15.00 €
Disponible
 
Envoyer à un ami

Avec : Carol White, Ray Brooks
BBC 1966 - Doriane Films - 77 mn - Version anglaise, sous-titres français

Cathy Come Home, un des premiers films de Ken Loach pour la télévision britanique.

Ce classique de la télévision anglaise fut regardé par un quart de la population lors de sa diffusion en 1966 et souleva l’indignation nationale. Une semaine après, l’association d’aide au sans-abri « Shelter » était créée. Pourquoi ? Qu’est-ce qui bouleversa tant les Anglais ?

Cette chronique d’un drame annoncé raconte l’histoire de Cathy et Reg, celui qu’elle épouse et qui devient le père de ses trois enfants.
Tout démarre bien pour eux : un appartement refait à neuf, deux salaires, la passion amoureuse... quand Reg perd soudain son emploi suite à un accident. Commence alors le cycle infernal des évictions : de taudis en caravanes, des tentes aux foyers réservés aux femmes et enfants, la petite famille va vivre d’expédients et finir par se séparer.

Ce drame culmine quand les services sociaux viennent enlever à leur mère le seul bien qui lui reste : ses enfants.

Un film qui fait prendre conscience d’un problème social autant qu’il est œuvre d’art.

« S’il faut lui donner une note, je lui accorde la meilleure – mais avec le cœur lourd.(...) Je n’y ai rien vu d’invraissemblable, malheureusement. » - The Guardian - 1966


 À VOIR ÉGALEMENT
High Hopes - Mike LeighHigh Hopes - Mike Leigh
Les Grands Espoirs Avec : Philip Davis, Lesley Manville, Ruth SheenPortamn Productions Ltd, Film Four International, Br..

20.00
13.00 €



La Dérive - Paula DelsolLa Dérive - Paula Delsol
Avec : Jacques Vandal, Paulette Dubost, Jean-François Calvé, Noëlle Noblecourt, Pierre Barouh, Marc..

15.00 €



Accueil  | Qui sommes-nous ?  | Nous contacter  | Liens  | Conditions générales de vente   | Plan du site  |
• Votre panier  • Suivi commande  • Imprimer catalogue •
Flux RSS

Paiement sécurisé Carte bancaire Paypal Chèque bancaire 
Commentaires   Powered by BoutikOne®